compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Apophtegmes

  • 16. Sagesse du désert – la tentation qui fortifie

    Un des pères a dit : « Si l’arbre n’est pas secoué par le vent, il ne grandit pas, ni n’enfonce loin ses racines. Ainsi en est-il du moine : s’il n’est pas tenté et ne supporte pas la tentation, il ne devient pas courage. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 15. Sagesse du désert - la proximité de Dieu

    Un ancien a dit : « Que tu veilles que tu dormes, quoi que tu fasses, si Dieu est présent à tes yeux, l’Ennemi ne peut te troubler en rien. Si ta pensée demeure en Dieu, la force du Seigneur demeure aussi en toi. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 14.Sagesse du désert - la conversion

    L’abbé Poemen a dit : « Il y a une voix qui crie à l’homme jusqu’à son dernier souffle : aujourd’hui, convertis toi ! » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 13. Sagesse du désert - la peur

    Un frère demanda un vieillard : « Pourquoi la crainte s’empare-t-elle de moi quand il m’arrive de sortir seul la nuit ? » Le vieillard dit : « Parce que la vie de ce monde a encore du prix pour toi. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 12. Sagesse du désert – le dialogue avec Dieu

    L’abbé Macaire a dit : « C’est justement pour cela qu’on est moine, pour dialoguer seul avec Dieu jour et nuit. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 11. Sagesse du désert - la miséricorde

    L’abbé Poemen a dit : « Si un homme pèche et reconnaît sa faute en disant : « j’ai péché », ne lui adresse aucun reproche, car tu détruirais sa bonne résolution. Mais si tu lui dis : « N’en sois pas attristé, mon frère, mais dorénavant fais attention », eh bien, tu l’aideras à faire pénitence. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 10.Sagesse du désert - devenir soi-même

    L’abbé Poemen demanda à l’abbé Joseph : « Dis-moi comment devenir moine ? » L’ancien lui répondit : « Si tu veux trouver le repos en ce monde et dans l’autre, en toute occasion pose-toi cette question : « Qui suis-je ? » Et ne juge personne. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 09. Sagesse du désert - la prière purificatrice

    Un ancien dit : « La prière constante profite rapidement à l’esprit. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 08. Sagesse du désert - le cœur aimant

    L’abbé Pambo disait : « Si tu as du cœur, tu peux être sauvé. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 07. Sagesse du désert - l'ordre extérieur

    L’abbé Poemen a dit : « Si l’homme maintient les choses en ordre, il ne sera pas troublé. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 06. Sagesse du désert - l'humilité

    L’abbé Moïse a dit : « Celui qui porte le poids de ses propres péchés ne regarde pas ceux de son prochain. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 05. Sagesse du désert - le renoncement

    Un frère interrogea l’abbé Moïse, en disant : « Je vois devant moi ce que je dois faire, mais je ne parviens pas à le faire. » L’ancien lui répondit : « Si tu ne deviens pas mort comme ceux qui sont ensevelis, tu ne pourras pas y parvenir. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 04. Sagesse du désert - l'exercice de la vigilance

    A Scété, un frère vint trouver l’abbé Moïse pour lui demander une parole. – « Reste assis dans ta cellule, lui répondit-il, elle t’enseignera tout » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 03. Sagesse du désert - les désirs de la chair

    Un frère interrogea l’abbé Agathon au sujet de la fornication. Celui-ci répondit : « Va, jette ton incapacité devant Dieu et tu trouveras la paix. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 02.Sagesse du désert - la tranquillité de l'âme

    L’abbé Pambo demanda à l’abbé Antoine : « Que dois-je faire ? » - « Ne te fie pas à ta justice, répondit l’ancien, ne regrette pas ce qui est passé, et retiens ta langue et les désirs du ventre. » (Apophtegme)

    Lire la suite

  • 01. Sagesse du désert - le péché

    L’abbé Antoine a dit à l’abbé Poemen : « La grande œuvre de l’homme, c’est de rejeter sa faute sur lui-même devant Dieu et de s’attendre à la tentation jusqu’à son dernier souffle. » (Apophtegme)

    Lire la suite