compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Psaume 9

    Introduction au psaume : 

    Les nations ne sont qu'humaines

    Éternel scandale d'un monde où la force semble faire le droit, où les puissances humaines semblent n'avoir rien à redouter d'une justice plus haute, qu'elles s'appellent un tyran ou une nation de proie, ou bien une idéologie implacable...

    L'histoire des croyants est l'histoire d'une foi indéfiniment combattue, vaincue, mais soudain redressée par la main de Dieu : c'est une histoire de petits et de pauvres qu'une violence écrase sans pitié et que l'intervention du Seigneur relève, tandis qu'elle efface jusqu'au nom des bourreaux. 

    Lire la suite

  • Psaume 8

    Introduction au psaume :

    Quand je vois les Cieux...

    Louer Dieu, proclamer sa gloire, c'est notre vocation et ce sera notre joie éternelle ! 

    Dieu a traversé notre monde et "il l'a laissé revêtu de beauté" (St Jean de la Croix), et les âmes simples ne cessent d'éprouver la grandeur de cette oeuvre et de la bénir. 

    Que le ciel est beau !

    Que les œuvres de Dieu sont belles !

    Nul ne le sait comme un cœur droit qui voit toutes ces beautés s'écouler des mains divines. Personne au monde n'a admiré, goûté le monde comme le petit pauvre d'Assise : le ciel étoilé, les fleurs, les oiseaux, les brebis...

    Ce petit psaume se prête si bien à se fixer dans la mémoire, pour être comme une flûte qu'on prend à volonté afin de se donner à soi-même une minute de joie et à Dieu un peu d'honneur. 

    Et de penser que nous sommes placés au milieu de ce monde pour en profiter et pour nous en servir ! Que, par la volonté de Dieu, tout cela est à nous ! Que nous valons infiniment mieux (Math 6,26), nous cependant si pauvres et chétifs... De penser à tout cela nous fait souhaiter que les oiseaux du ciel et les fleurs... nous aident à glorifier le Créateur.

    Une sainte Thérèse d'Avila, une sainte Thérèse de l'Enfant-jésus, un saint François d'Assise, un saint François de Sales, comme ils devaient dire ce psaume ! 

    Mais leur cœur est à notre  disposition pour le dire par eux, car dans le Christ, avec eux nous ne sommes qu'un. 

    Lire la suite

  • Prier avec le P. Guardini : 25e jour

    Notre langage s'adapte à l'interlocuteur qui est en face de nous ; nous parlons différemment à un enfant et à un adulte, à un homme dont l'esprit est éveillé et à un être obtus, à un homme respecté et à une personne que nous n'estimons pas. Chaque homme a sa manière d'être particulière, et parler réellement avec lui, c'est chercher à entrer en contact avec cette manière d'être. 

    Lire la suite

  • Psaume 7

    Introduction au psaume : 

    Dieu juste !

    Il faut laisser monter du fond des âmes le cri de la Justice. Quand l'homme persécuté et humilié crie vers Dieu, Dieu l'entend. Il y a hypocrisie, incompréhension, à refuser de percevoir autour de nous cette rumeur, cette clameur élémentaire qui crie justice. 

    Dieu n'a pas accepté les faciles reproches des amis de Job, Dieu permet que l'homme accablé pousse vers lui l'appel de l'enfant en danger vers son père.

    Il suffit que ce soit un appel au Père, et non un simple cri de vengeance. Il suffit que ce soit un cri de prière et de confiance, et non une simple et haineuse malédiction, doublée d'une odieuse suffisance : 

    Lire la suite

  • Prier avec le P. Guardini : 24e jour

    Jetons un regard en arrière. Nous avons dit que la réalité de Dieu surgit dans l'espace créé par le recueillement, qu'elle manifeste ses différents aspects et ensuite les différentes formes de la prière. 

    Lire la suite

  • Prier avec le P. Guardini : 23e jour

    Sitôt exaucé, la demande se mue en reconnaissance. Elle aussi, elle jaillit spontanément du cœur ; par elle l'homme répond aux dons de Dieu. Et il ne doit pas le faire seulement lorsque Dieu a exaucé une demande, mais en tout temps. C'est à chaque instant que le cœur de l'homme doit répondre à l'action providentielle du Dieu d'amour. Cette réponse de l'homme consiste surtout à reconnaître que tout ce qu'il est et tout ce qu'il possède vient de Dieu ; à l'admettre et à remercier.  

     

    Lire la suite

  • Prier avec le P. Guardini : 22e jour

    C'est devant ce Dieu aussi que nous devons porter ces grands intérêts de la communauté : les décisions de l'histoire, les besoins de la nation, les misères du temps. Chacun est responsable de l'ensemble du monde. La mesure de nos possibilités effectives et de nos activités est le plus souvent très petite ; mais par la prière chacun peut prendre dans son cœur tout l'ensemble et le porter là où est le maître suprême des destinées. Dieu ne force pas l'homme, car il l'a créé libre. Il ne le conduit que par le jeu de la liberté. Mais les portes de la liberté s'ouvrent en deux endroits : 

    Lire la suite

  • Prier avec le P. Guardini : 21e jour

    C'est à ce Dieu que s'adresse la prière de demande. Elle répond tellement bien à la nature de Dieu et à la vérité de l'homme, qu'elle jaillit spontanément dès l'abord. Quand un enfant est dans le besoin, il se tourne vers sa mère ; quand un homme se débat dans la difficulté, il cherche...

    Lire la suite