compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 06 Jean le Baptiste éveilleur des consciences

    Luc, tout seul, rapporte quelques spécimens des exhortations de Jean. Il faut les lire avec beaucoup d'attention. Elles nous font connaître un nouvel aspect de ce prophète. Il annonçait des choses si graves qu'il ne laissait pas remuer profondément les gens et même de jeter les meilleurs dans une certaine angoisse : Aussi les foules lui posaient des questions. Les gens lui demandaient : " Que devons-nous donc faire ? " Il leur disait : " Que celui qui a deux tuniques partage avec celui qui n'en a pas ; et que celui qui a de quoi manger fasse de même." Il vint même jusqu'à des publicains se faire baptiser. Eux aussi lui dirent : " Maître, que devons-nous faire ?" Voici ce qu'il dit à leur usage : " N'exigez rien en plus des tarifs qui vous ont été fixés." Même des soldats qui étaient en campagne, de leur côté l'interrogeaient : " Et nous, disaient-ils, que devons-nous faire ? " Il leur répondit à eux aussi : " Ne molestez pas, ne dénoncez pas à faux, et contentez-vous de vos payes." (Lc 3,10-14

    Lire la suite

  • Psaume 47

    Introduction au psaume :

    Joie sur le mont Sion.

    "Le Christ a aimé l'Eglise. Il s'est livré pour elle afin de la sanctifier  en la purifiant… Ainsi entendait-il se la présenter...toute glorieuse, sans tache ni ride, ni rien de tel, mais sainte et immaculée " (Eph 5, 25-27).

    Le regard du Seigneur  se porte sur l'horizon des temps, vers cette Eglise qui surgira des épreuves séculaires et des épreuves suprêmes et qui se dressera dans son manteau immaculée d'amour fraternel (Mt 25,34) débarrassée de l'ivraie qui poussait parmi les épis (Mt 13).

    Il faut rejoindre le regard du Seigneur à ce terme pour communier à son amour et le partager dès maintenant, par rapport à cette Eglise du temps qui n'a pas encore achevé son développement, mais en qui se prépare l'Eglise de l'éternité. 

    Or cette vision d'avenir, la tradition exploitée par saint Jean dans son Apocalypse la traduit volontiers sous l'image d'une Cité : la "Jérusalem" céleste (Apoc 21)

    Il faut donc regarder l'Eglise, illuminée par ces promesses et ces perspectives d'éternité, et lui chanter du fond de l'âme notre confiance : 

     

    Lire la suite