compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Une initiation à la vie spirituelle (7)

    La rencontre avec Dieu (suite)

    Notre aventure ne se termine pas à cette négation. On a vu que Dieu ne nous rencontrait jamais sans que ce contact avec Lui prenne la forme d'une injonction. L'accueil de son amour est toujours réponse et obéissance à son vouloir. Le Seigneur qui vient ne nous sort donc pas du monde ni du temps, mais il veut nous y insérer davantage. Ce qu'il nie en s'approchant, c'est notre indépendance ; tant qu'il la verra sur la terre de nos cœurs, de nos corps et de nos actions, il y descendra pour nous l'arracher. Ce Maître, qui ne veut rien trouver d'autre que lui, ne tente pas d'abolir, mais de transformer, de fonder à nouveau, et de changer la source polluée en la limpidité de son seul amour. Plus Dieu nous fait entrer dans l'étrange solitude du dialogue avec lui, plus il nous fait descendre dans les profondeurs de l'homme pour que nous acceptions qu'il y règne comme l'Unique.  

     

    Lire la suite

  • Psaume 46

    Introduction au psaume :

    Peuples de l'univers…

    "Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité " (1 Tim 2,4)

    Cette extension universelle du regard créateur, se traduisant dans celle du regard rédempteur, oblige tous ceux qui sont dans le Christ à abattre sans cesse à nouveau les barrières qui ne cessent de se relever en eux, limitant le champ de leur charité, de leur prière, de leur désir apostolique. 

    Que la volonté de Dieu soit faite " sur la terre comme au Ciel ", donc sans réserve, sans limites. " Il n'y a plus ni Juif, ni grec… vous n'êtes tous qu'un dans le Christ Jésus " (Gal 3,28).

    Qui peut croire jamais qu'il ne lui est pas nécessaire d'apprivoiser son âme à ces vues illimitées qui appellent tant de respect, tant de zèle ?

    L'image du Christ remontant au ciel, qu'on peut évoquer à travers un mot de ce psaume, symbolise cette extension sans limites de la bienveillance du Seigneur à laquelle correspond la consigne donnée à l'heure du départ : " Allez dans le monde entier… De toutes les nations faites des disciples ". 

    Habituons notre âme à ces mots que l'Eglise aime et qui peuvent nous faire peu à peu une âme de "frère universel".  

    Lire la suite