compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Création et l'existence d'un Dieu créateur (8 et fin)

[36 suite] Certains se demandent comment ce fait que les moindres détails soient prévus par Dieu et disposés par Lui pour le bien de ses créatures qu'Il aime est compatible avec la liberté humaine. Concernant d'abord la prévision d'actes futurs libres il faut remarquer qu'il n'y a de futur que pour nous qui sommes placés dans la succession du temps, mais que passé, présent et futur sont également présents au regard de l'éternité divine  en laquelle il n'y a point de succession. Quant au fait que Dieu est la cause d'existence de nos actes libres eux-mêmes comme de tout ce  qui existe, il faut comprendre qu'il ne s'agit pas d'une cause qui agirait de l'extérieur sur notre volonté libre et en supprimerait ainsi ou en diminuerait la liberté, mais d'une cause intérieure qui est la source même d'existence de notre liberté, qui la fait exister : et Dieu donne à toute chose d'exister avec  sa nature, donc aux actes libres d'exister avec leur nature  qui est d'êtres libres.


Puisque Dieu est le Bien infini qui donne leur bonté à tous les biens créés, c'est donc Lui qu'en définitive nous cherchons et aimons en tout ce que nous aimons puisque nous n'aimons aucune chose qu'en y trouvant  une bonté qui vient de Lui. Mais aucun de tous ces biens imparfaits et limités vers lesquels se porte notre volonté ne peut la rassasier ni la satisfaire pleinement. Dieu seul est le souverain Bien et par conséquent le but suprême qui peut orienter  toute notre vie morale. Ce qui est bon est ce qui nous oriente vers Lui, ce qui est mal est ce qui nous détourne de Lui, car sans Lui il n'y a que dégradation et misère. Il semble donc  que ce soit vers Lui que doive s'orienter la vie immortelle de notre âme. Mais comment cela se réalisera-t-il ? Nous nous heurtons toujours à l'impénétrable mystère.

De toutes parts le mystère nous environne, et surtout en ce qui concerne nos rapports avec Dieu. Dieu est la source de notre existence, présent par là au plus profond de notre être, Il est notre souverain Bien dont l'attrait est caché au sein de tous nos amours, et pourtant Il est pour nous cet Inconnu dont la nature et la vie intime nous sont impénétrables et incompréhensibles [37] et dont la perfection infinie est séparée de nous par un abîme. Nous l'aimons à cause de tous les biens qui viennent de Lui, et pourtant Il demeure pour nous ce Maître lointain avec lequel aucune amitié, aucune intimité, aucune relation de société ne nous est possible, puisque nous ne savons même pas  ce qu'Il est en Lui-même.

Voici jusqu'où vont et où s'arrêtent les possibilités de la nature humaine, de l’intelligence et de la volonté  dont elle est douée. Rien n'est possible au-delà sur le plan des capacités de notre nature d'hommes. Tout serait possible à une initiative de Dieu lui-même venant suppléer aux incapacités  de notre nature humaine. Cette initiative de Dieu s'est-elle produite dans l'histoire de l'humanité ?


Jean DAUJAT - Connaître le christianisme - Éditions Pierre Téqui 1947


 

Les commentaires sont fermés.