compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Création et l'existence d'un Dieu créateur (3)

[30] Moïse nous dit que Dieu se définit Lui-même en disant : " Je suis Celui qui suis", c'est-à-dire Celui dont la nature même est d'exister. Notre nature n'est pas d'exister, mais d'être hommes, c'est-à-dire animaux intelligents et libres, c'est pourquoi notre existence n'est pas nécessaire, nous pourrions ne pas exister, nous recevons de Dieu l'existence que nous n'avons pas par nature. Dieu ne reçoit pas l'existence : c'est Sa nature même qui est d'exister. Il en résulte immédiatement que Dieu est l’Être parfait et infini ayant en Lui toutes les perfections : son existence n'est en effet pas limitée à être celle de tel être [31] ayant telle nature, rien ne saurait limiter l'existence qu'Il a par Lui-même, par Sa nature, c'est une existence pleine, absolue, sans limite, l'Existence parfaite en laquelle sont toutes perfections.

Dieu est donc immuable car changer est acquérir une perfection qu'on n'avait pas et Dieu qui a en Lui toute perfection ne peut rien acquérir. Il n'y a donc pas en Lui la succession qui se trouve dans le changement : Dieu est éternel. De même Dieu est un : plusieurs Dieux ne pourraient différer les uns des autres que si chacun avait quelque chose que les autres n'auraient pas, et alors ils seraient limités et imparfaits, l’Être parfait est unique, sans multiplicité comme sans changement. Toute matière étant limitée, l’Être parfait est évidemment parfaitement immatériel. Mais quand nous disons que Dieu est Esprit pur, cela ne nous fait pas connaître sa nature d'esprit pur qui demeure pour nous dans le mystère. Nous savons toutefois que les attributs du spirituel sont l'intelligence et la volonté libre et pouvons en conclure que la vie de Dieu doit être une vie d'intelligence et de volonté libre. C'est cette vie intérieure de Dieu purement spirituelle que saint Jean décrit en deux phrases : "Dieu est Lumière" et "Dieu est Amour". Il est évident que Dieu est intelligent puisque toutes les perfections sont en Lui et aussi parce qu'il Lui faut bien l'intelligence pour avoir conçu l'univers comme l'artiste conçoit son œuvre, et son intelligence n'est pas imparfaite et limitée comme la nôtre, mais une intelligence parfaite : nous ne connaissons que partiellement et d'une manière successive et divisée, par une multitude d'actes divers ; l'intelligence divine pénètre totalement l'infini de l'être en un seul regard. Aussi Dieu est Vérité parfaite. Dieu étant l’Être parfait, est parfaitement connu  et par conséquent est Acte de connaissance parfaite de Lui-même. Il se saisit parfaitement Lui-même. Il est parfaitement clair et transparent à Lui-même. Il est donc pure Lumière, Éclair éternel d'intelligence. Notre intelligence est adaptée à saisir et pénétrer l'univers sensible, les natures des êtres corporels, elle remonte d'eux à Dieu comme à leur cause, mais elle est incapable de saisir et pénétrer l’Être divin qui demeure pour elle un mystère. Mais Dieu n'est pas caché pour [32] Lui-même : l'infinité de son Être et de Sa perfection est pleinement et parfaitement ouverte à Lui-même qui est parfaitement apte à la comprendre d'un seul regard. c'est dire combien cette vie intérieure d'intelligence en Dieu est mystérieuse et incompréhensible pour nous.


A suivre....prochain post.


Jean DAUJAT - Connaître le christianisme - Éditions Pierre Téqui 1947

Les commentaires sont fermés.