compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

verbe

  • Jean-Paul II et les jeunes : 01 - au Parc des Princes - juin 1980

    A l'occasion des canonisations de Jean XXIII et Jean-Paul II, je vous propose un retour sur un événement important qui a marqué la jeunesse catholique française : la rencontre du Pape et des Jeunes au Parc des Princes. Après un mot d'accueil du chaleureux François Marty, alors archevêque de Paris, c'est au tour de Jean-Paul II.  Ce pape venu de l'Est donnait une impression de force. Un athlète de la foi dans un stade français...

    Écoutez plutôt :

     

    Chers Jeunes de France,

    1. Je vous remercie de cette rencontre que vous avez voulu organiser comme une sorte de dialogue. Vous avez voulu parler avec le Pape. Et ceci est très important pour deux raisons.

    La première raison est que cette manière de faire nous renvoie directement au Christ : en lui se déroule continuellement un dialogue : l'entretien de Dieu avec l'homme et de l'homme avec Dieu.

    Le Christ - vous l'avez entendu - est le Verbe, la Parole de Dieu. Il est le Verbe éternel. Ce Verbe de Dieu, comme l'Homme, n'est pas la parole d'un " grand monologue ", mais il est la Parole du " dialogue incessant " qui se déroule dans l'Esprit-Saint. Je sais que cette phrase est difficile à comprendre, mais je la dis quand même, et je vous la laisse pour que vous la méditiez.

    N'avons-nous pas célébré ce matin le mystère de la Sainte Trinité ?

    La deuxième raison est celle-ci : le dialogue répond à ma conviction personnelle que, être le serviteur du Verbe, de la Parole, veut dire " annoncer " au sens de " répondre ". Pour répondre, il  faut connaître les questions. C'est pour cela qu'il est bon que vous les ayez posées; autrement, j'aurais dû les deviner pour pouvoir vous parler, pour vous répondre ! C'est votre question numéro 21.

    Je suis arrivé à cette conviction, non seulement à cause de mon expérience d'autrefois comme professeur, à travers les cours ou les groupes de travail, mais surtout à travers mon expérience de prédicateur ; en faisant l'homélie, et surtout en prêchant des retraites. Et la plupart du temps, c'est à des jeunes que je m'adressais ; ce sont des jeunes que j'aidais à rencontrer le Seigneur, à l'écouter, et aussi à lui répondre.

    2. En m'adressant à vous maintenant, je voudrais le faire de manière à pouvoir répondre, au moins indirectement, à toutes vos questions.

    C'est pour cela que je ne peux pas le faire en les prenant l'une après l'autre. Forcément, mes réponses ne pourraient alors être que schématiques !

    Permettez-moi donc de choisir la question qui me semble la plus importante, la plus centrale, et de partir de celle-là. De cette manière, j'espère que vos autres questions apparaîtront peu à peu.

    Votre question centrale concerne Jésus-Christ. Vous voulez m'entendre parler de Jésus-Christ, et vous me demandez qui est pour moi, Jésus-Christ. C'est votre 13ème question.

    Permettez que je vous retourne aussi la question et que je dise : pour vous, qui est Jésus-Christ ? De cette manière, et sans esquiver la question, je vous donnerai aussi ma réponse en vous disant ce qu'Il est pour moi.

    3. L’Évangile tout entier est le dialogue avec l'homme, avec les diverses générations, avec les nations, avec les diverses traditions...mais il est toujours continuellement un dialogue avec l'homme, avec chaque homme, un, unique, absolument singulier.

    En même temps, on trouve beaucoup de dialogues dans l’Évangile. Parmi ceux-ci, je retiens comme particulièrement éloquent le dialogue du Christ avec le jeune homme.

    Je vais vous lire le texte, parce que vous ne vous le rappelez peut-être pas tous très bien. C'est au chapitre dix-neuvième de l'évangile de Matthieu.

    " Voici qu'un homme s'approcha de Jésus et lui dit :

    - Maître, que dois-je faire de bon pour obtenir la vie éternelle ?

    Il lui dit :

    - qu'as-tu à m'interroger sur ce qui est bon ? Nul n'est bon que Dieu seul. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements.

    - Lesquels ? lui dit-il.

    Jésus reprit :

    - Tu ne tueras pas, tu ne commettras pas d'adultère, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère, et tu aimeras ton père et ta mère, et tu aimeras ton prochain comme toi-même ".

    - Tout cela, lui dit le jeune homme, je l'ai observé depuis ma jeunesse ; que me manque t-il encore ?

    Jésus lui déclara :

    - Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, et suis-moi.

    Entendant cette parole, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens."

     

    Pourquoi le Christ dialogue t-il avec ce jeune homme ? La réponse se trouve dans le récit évangélique. Et vous, vous me demandez pourquoi, partout où je vais, je veux rencontrer les jeunes. C'est même votre première question.

    Et je vous réponds : parce que " le jeune " indique l'homme qui, d'une manière particulière, d'une manière décisive, est en train de se former. Cela ne veut pas dire que l'homme ne se forma pas durant toute sa vie : on dit que l'éducation commence déjà avant la naissance et dure jusqu'au dernier jour. Cependant la jeunesse, du point de vue de la formation, est une période particulièrement importante, riche et décisive. Et si vous réfléchissez au dialogue du Christ avec le jeune homme, vous trouverez la confirmation de ce que je viens de dire. 

    Les questions du jeune homme sont essentielles. Les réponses le sont aussi.

    4. Ces questions et ces réponses ne sont pas seulement essentielles pour le jeune homme en question, importantes pour sa situation d'alors ; elles sont également de première importance et essentielles pour aujourd'hui, c'est votre neuvième question. Je réponds : non seulement "il en est capable ", mais il faut aller bien plus loin : Lui seul donne une réponse totale qui va jusqu'au fond des choses et complètement.

    J'ai dit en commençant que le Christ est le Verbe, la Parole d'un dialogue incessant. Il est le dialogue, le dialogue avec tout homme, bien que certains ne le fassent pas, que tous ne sachent pas comment le conduire - et il y en a aussi qui refusent explicitement ce dialogue. Ils s'éloignent... Et pourtant... peut-être ce dialogue est-il en cours avec eux aussi. Je suis convaincu qu'il en est ainsi.

    Plus d'une fois ce dialogue " se dévoile " d'une manière inattendue et surprenante.

    5. Je retiens aussi votre question de savoir pourquoi, dans les divers pays où je vais, et aussi à Rome, je parle avec les divers chefs d’État, c'est votre question numéro deux.

    Simplement parce que le Christ parle avec tous les hommes, avec tout homme. En outre je pense, n'en doutez-pas,qu'il n'a pas moins de choses à dire aux hommes qui ont de si grandes responsabilités sociales qu'au jeune homme de l’Évangile, et qu'à chacun d'entre vous.

     

    A suivre...

     

  • du temps et de l'éternité

    En vérité, en vérité je vous le dis, celui qui écoute ma parole et croit en Celui qui m'a envoyé, celui-là a la vie eternelle.  Jn 5,24

    Voilà le grand mystère de la foi, qui nous met dans l'éternité. La foi, c'est vivre le mystère de l'éternité dans le temps, c'est faire que l'éternité assume chaque instant de notre vie. C'est par l'instant présent, et par lui seul, que l'éternité peut assumer le temps, et nous serons vraiment croyants que dans la mesure où l'éternité assumera réellement chaque instant de notre vie. Si nous vivons de l'instant présent dans la foi, nous vivons quelque chose d'éternel, nous sommes saisis par l'éternité : c'est le mystère de Dieu qui s'empare de nous. Le mystère de l' Incarnation, pour nous, c'est Dieu présent à l'intérieur de la succession du temps.

    Marie-Dominique Philippe - Suivre l'Agneau t.2 -Ed. St Paul 1999. p 232

    ISBN : 2 85049 781 9

    Les ouvrages ainsi que les conférences  de Marie-Dominique Philippe sont disponibles à Notre-Dame de Rimont (71390 Fley. Site internet : www.stjean.com)