Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Psaume 75

Introduction au psaume :

Éblouissant, tu surgis.

L'imagination évoque ici les soudaines apparitions du Seigneur s'interposant entre son peuple et les persécuteurs : le Pharaon de l'Exode, mais aussi Sennachérib devant Jérusalem ou même Héliodore au Temple…
On évoque aussi à travers ces « Justices » partielles et provisoires le suprême et définitif Jugement dont elles ne sont que la figure et que saint Matthieu (24,27) évoque dans une image voisine de celle qui règne sur ce psaume : « Comme un éclair illumine le ciel d'un bout à l'autre, d'Orient en Occident, il viendra… »
Israël, lui, sait et attend :

 

 

 

 

Dieu s'est fait connaître en Juda ;

en Israël, son nom est grand.

A Salem il a fixé sa tente,

et sa demeure à Sion.

Ici, il a brisé les traits de l'arc,

l'épée, le bouclier et la guerre.

 

Il se réjouit de savoir qu'il est avec Dieu, ce Dieu terrible aux hommes de guerre et à la guerre elle-même :

 

Magnifique, toi, tu resplendis

au-dessus d'une montagne de butin.

Les voici dépouillés, ces guerriers,

endormis, tous ces braves aux mains inertes.

Sous ta menace, Dieu de Jacob,

le char et le cheval se sont figés.

 

Terrible dans son amour des humbles :

 

Toi, tu es le redoutable !

Qui tiendra sous les coups de ta fureur ?

Des cieux, tu prononces le verdict ;

la terre a peur et se tait

quand Dieu se lève pour juger,

pour sauver tous les humbles de la terre.

 

Il n'y a pas de roi qui tienne devant lui. Il faut venir à lui avec confiance :

 

La colère des hommes te rend gloire

quand les survivants te font cortège.

Faites des vœux et tenez vos promesses

      au Seigneur votre Dieu ; *

vous qui l'entourez,

      portez votre offrande au redoutable.

Il éteint le souffle des princes,

lui, redoutable aux rois de la terre !

 

Une telle attente doit occuper toute l'âme qui « a faim et soif de Justice » et l'affermir en la certitude qu'elle sera rassasiée (Mt 5,6). Qui n'a besoin, pour soi et pour les autres dans le Christ, de dire de tels psaumes pour regarder au-delà du temps dans la foi et l'espérance ?

Écrire un commentaire

Optionnel