Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Psaume 71

Introduction au psaume :

Bénies seront en lui toutes les nations.

C'est le psaume de l'Epiphanie, de la manifestation joyeuse et glorieuse de notre Roi. Les traits de cette prière prophétique s'ajustent à merveille à la venue du Roi pacifique qui "apporte la Bonne nouvelle aux pauvres" (Lc 4,19).

C'est le bonheur et la justice ensemble qu'il apporte. 

La prière appelle le Roi-Messie, le Roi de justice et de paix, le Roi des humbles :

 

 

 

Dieu, donne au roi tes pouvoirs,

à ce fils de roi ta justice.

Qu'il gouverne ton peuple avec justice,

qu'il fasse droit aux malheureux !

 

Montagnes, portez au peuple la paix,

collines, portez-lui la justice !

Qu'il fasse droit aux malheureux de son peuple,

qu'il sauve les pauvres gens, qu'il écrase l'oppresseur !

 

Et la prophétie répond.  D'une sorte d'éternité voici venir le Roi. Il vient à la façon du Seigneur, comme le Verbe de Dieu en Isaïe 55,10 d'une venue à la fois discrète et bienfaisante :

 

Qu'il dure sous le soleil et la lune

de génération en génération !

Qu'il descende comme la pluie sur les regains,

une pluie qui pénètre la terre.

 

En ces jours-là, fleurira la justice,

grande paix jusqu'à la fin des lunes !

Qu'il domine de la mer à la mer,

et du Fleuve jusqu'au bout de la terre !

 

Aucune portion du monde, aucun être humain, hostile ou non, n'échappera à son empire ; il ne fera pas de différence entre grand et petit :

 

Des peuplades s'inclineront devant lui,

ses ennemis lècheront la poussière.

Les rois de Tarsis et des Iles

apporteront des présents.

 

Les rois de Saba et de Seba

feront leur offrande.

Tous les rois se prosterneront devant lui,

tous les pays le serviront.

 

Mais les siens seront les premiers bénéficiaires de son règne, les siens c'est-à-dire les petits jusque-là sans défense ; il prendra leur sort à cœur ; ils le lui rendront en hommage et en service

 

Il délivrera le pauvre qui appelle

et le malheureux sans recours.

Il aura souci du faible et du pauvre,

du pauvre dont il sauve la vie.

 

Il les rachète à l'oppression, à la violence ;

leur sang est d'un grand prix à ses yeux.

Qu'il vive ! On lui donnera l'or de Saba. *

On priera sans relâche pour lui ;

      tous les jours, on le bénira.

 

Toute la nature prendra part à ce renouveau :

 

Que la terre jusqu'au sommet des montagnes

      soit un champ de blé :

et ses épis onduleront comme la forêt du Liban !

Que la ville devienne florissante

comme l'herbe sur la terre !

 

Et son règne restera éternellement dans la reconnaissance des peuples : 

 

Que son nom dure toujours ;

sous le soleil, que subsiste son nom !

En lui, que soient bénies toutes les familles de la terre ;

que tous les pays le disent bienheureux !

 

            Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,

            lui seul fait des merveilles !

            Béni soit à jamais son nom glorieux,

            toute la terre soit remplie de sa gloire !

                        Amen ! Amen !

 

Quel beau poème de l'Eglise à son Chef et Roi ! 

 

Écrire un commentaire

Optionnel