compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Paroles de Vladimir Ghika (9)

Sois doux envers ton malheur comme envers un frère plus jeune...


S'oublier c'est en général se mettre à sa place.


Si le Seigneur refuse de s'arrêter pour t'entendre, quand tu L'as trop et trop longtemps offensé, appelle-Le au nom du baiser rendu à Judas, - Il s'arrêtera.


La plupart des tentations : la lutte des heures contre l’Éternité.


L'univers est unanime.


Tous les mouvements du ciel sont des pèlerinages.


L'homme est un être frontière, à la ligne de partage des mondes, né pour la médiation, et voué à un sacerdoce.


Y a-t-il plus pauvre qu'un orgueilleux ?


Joie éblouie du jour où toutes les providences deviendront des évidences.


 Vladimir Ghika - Pensées pour la suite des jours - Ed. Beauchesne, 1936





Les commentaires sont fermés.