compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paradoxes 20

Un christianisme qui se dérobe aux tâches urgentes de charité envers les plus misérables et les plus délaissés, un christianisme qui se refuse au témoignage en consentant à mettre en veilleuse le point précis du Credo qui se trouve actuellement menacé : voilà un christianisme désincarné. Le reste est verbiage.

Henri de Lubac - Paradoxes - Cerf 2007

Les commentaires sont fermés.