compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

I - Jésus est condamné à mort

De l’Évangile selon saint Matthieu :

 

Pilate reprit : " Que ferais-je donc de Jésus, celui qu'on appelle le Messie ?"

Ils répondirent tous : "Qu'on le crucifie !"

Il poursuivit : " Quel mal a-t-il donc fait ?"

Ils criaient encore plus fort : " Qu'on le crucifie !"

Il leur relâcha donc Barabbas ; quant à Jésus, il le fit flageller, et le leur livra pour qu'il soit crucifié. 

 

 

 

 

 

 

 

Méditation (André Frossard) 

 

O Christ !  Tu nous as dit un jour

" Lequel d'entre vous me convaincra de péché ?" 

Voilà ton crime :

tu étais sans péché

parmi des hommes sans innocence.

Il fallait que tu meures.

Et ils t'ont condamné.

Et nous étions présents.

Car à cet instant,

toute l'histoire du monde

s'est enveloppée autour de toi,

comme le manteau couleur de sang

dont les exécuteurs vont te revêtir.

O Christ,

Fils de l'homme condamné par l'homme !

Cette chair que tu as prise de nous,

ce corps que nous t'avons donné,

nous allons le reprendre,

lambeau par lambeau,

sous la morsure des fouets et des épines.

O Christ !

Sur ce chemin de ton agonie,

c'est nous en vérité

qui avons besoin de ta pitié.

Cette honte qui est la nôtre

devant ton supplice,

qui l'effacera ?

Nous t'en supplions, pardonne !

Mémoire éternelle,

oublie !

 

 Prière (Père Romano Guardini) :

Seigneur, si l'on me commande ou me reprend d'un ton dur, montrez-moi ce qui le mérite et enseignez-moi à oublier ce qui est injuste. Si le devoir me semble un jour insupportable, j'y reconnaîtrai la volonté du Père pour obéir. Si me viennent des peines que j'estime ne pas mériter, apprenez à mon âme à se résigner et à se taire. 

Les commentaires sont fermés.