compteur de visite site web

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

préliminaires à la prière - 8

[suite de : préliminaires à la prière - 7 ]

 

Les trois conditions requises pour prier :  seconde condition

 

Pour entrer en prière (en oraison), trois conditions sont requises :

- se placer sous le regard de Dieu, [billets 1 à 6 ]

- purifier son cœur,  [billets 7 à ... ]

- invoquer l'Esprit Saint. [ billets ... à ... ]

 

LA PURIFICATION DU CŒUR (suite)

Dès que nous nous sommes pénétrés de la présence de Dieu, il est nécessaire de travailler à la purification de notre cœur. C'est, normalement, la deuxième activité à laquelle nous devons nous livrer, une fois entrés en prière. Cependant, comment s'appliquer sérieusement à cette besogne, si nous ne sommes intimement convaincus de son urgence et de sa nécessité.

 

L'exemple d’Élie

Au temps de l'universelle apostasie d'Israël, alors qu'une menace de mort pèse sur sa tête, le prophète Élie rejoint la montagne où jadis Dieu s'était laissé entrevoir à Moïse. Lui aussi appartient à cette race montante et privilégiée qui, ne fléchissant pas le genou devant les Baals, [quels sont les Baals de notre époque ?], adore le Seigneur Unique. Son "cri de guerre" : "Yahvé est vivant devant qui je me tiens" (1 R 17,1), ne trahit-il pas une vie intérieure fortement éclairée par les cimes ? Or, l'homme de Dieu, meurtri par le combat de la foi, éprouve le besoin de marcher, à travers le désert, vers les sources : là-bas, à l'Horeb, il sait que Yahvé l'attend, comme autrefois il attendit ses pères.

De fait, au creux de la grotte de Moïse, le tête-à-tête divin a lieu. Après l'ouragan, le tremblement de terre, les éclairs, sa Majesté passe dans le froissement d'une "brise légère".

Or, notons aussitôt le geste du prophète : " Dès qu’Élie l'entendit, il se voilà le visage avec son manteau" (1 R 19,13). La créature ne peut soutenir la Présence de Yahvé, pourtant apparemment moins redoutable que lors du Buisson ou des manifestations sur le Sinaï. Une seule attitude : se cacher le visage, par respect sacré, et "sortir" de ce creux du rocher, sanctifié par le passage du Très-Haut.

A suivre...

                                   Pierre Lauzeral - Préliminaires à la prière

 

   prochains posts (billets) :

  post n° 9 : L'exemple d'Isaïe

  post n° 10 : La voie de l’Évangile

  post n° 11 : conclusions pratiques

  post n° 12 et suivant  : la 3ème condition requise pour prier : l'invocation de l'Esprit-Saint

 

 

 

Les commentaires sont fermés.